Sélectionner une page

Le fameux pixel Facebook

Vous avez déjà entendu le mot, vous avez fait semblant de comprendre de quoi on parlait, mais, en fait, le pixel Facebook, ça ne vous dit rien ?

Premièrement, il convient de rappeler que le pixel Facebook, bien c’est un pixel.

Oui, oui, comme les pixels de votre écran.

Il est invisible, et s’installe sur votre site web avec un bout de code HTML (ce fameux codage qui rend les sites visibles et qui fait en sorte que nous, pauvres mortels, pouvons lire et naviguer).

Pixel FacebookÀ quoi ça sert le pixel Facebook ?

À faire de la publicité. Plus précisément, à faire de la publicité de type remarketing.

Donc, à cibler des gens qui ont visité votre site web et leur envoyer de la pub sur votre produit.

On se dit : ils ont une relation avec moi, ils me connaissent, ils ont commencé peut-être à magasiner chez moi…

C’est logique, non ?

 

Qu’est-ce que le remarketing ?

Aussi appelé le retargeting ou, en français, le reciblage publicitaire, il s’agit d’envoyer une publicité à un individu qui a déjà été exposé et à interagit avec votre marque, que ce soit via une visite/action précise sur votre site web, un clic sur une de vos annonces Google Ads ou le fait d’être inscrit à une liste d’envoi. E

lle peut être utilisé via l’outil publicitaire de Facebook, suite à l’installation du Pixel Facebook, ou encore dans le cadre de campagne sur Google Ads.

Et, bien, sûr, il y a d’autres  »pixels » qui voient le jour, tel que le LinkedIn Insight Tag.

 

Est-ce une bonne technique ?

C’est une technique qui peut, en effet, être très efficace. Par contre, beaucoup de gens la trouve très invasive. Est-ce votre cas ? Et elle doit être réalisée avec soins, afin de ne pas cibler des gens qui sont déjà vos clients ou qui ont déjà procédé à l’achat dont vous faites la promotion.

 

Comment appliquer le tout dans mon entreprise ?

Exemple concret de remarketing avec le pixel

M. Chose va sur le site de Mme Binette.

Sur son site, Mme Binette vend de jolis chandails, de diverses couleurs et tailles. M. Chose les trouve très beaux!

Il met un X-large rouge brique dans son panier.

Mais, oups! Voici sa femme l’appelle, il doit d’urgence passer chercher son fils à la garderie, il a la gastro ! M. Chose ferme l’ordi et s’en va à toute allure s’occuper de sa progéniture.

Mme Binette décide qu’il est temps de faire de la publicité sur Facebook, question de stimuler ses ventes de chandails.

Dans son gestionnaire de publicité, elle prévoit utiliser ce fameux pixel qui est sur son site web depuis quelque temps et qui collecte gentiment les données de ses visiteurs. Elle prépare le tout correctement, afin de mettre sous le nez des gens qui sont allés sur son site, mais qui n’ont pas acheté, le chandail qu’ils avaient déposé au préalable dans leur panier.

M. Chose va sur Facebook, et comme par magie, voit une publicité pour un beau chandail rouge brique format X-Large dans son fil d’actualité. Il se souvient de son magasinage en ligne effectué quelques jours plus tôt et il clique sur ladite publicité qui l’amène sur la page de l’article en question sur la boutique. Ne reste qu’à procéder à l’achat et hop!

Mme Binette aurait même pu décider d’offrir un rabais, question de faire passer à l’acte ceux qui ont hésité en plein milieu du processus. Bref, les possibilités sont infinies si vous savez y mettre du temps. En plus, l’installation d’un pixel c’est gratuit et tout simple. Il suffit d’ouvrir et connecter un compte business manager et de suivre les étapes ici.

 

En conclusion

Bien sûr, dans cet exemple, il faut créer une publicité pour chaque article. On pourrait aussi vouloir faire plus simple avec un article plus générique. Vous pouvez aussi faire appel à un professionnel pour cette étape si vous voulez maximiser l’application du remarketing. Et vous savez maintenant de quoi on vous parle lorsqu’on vous demande si vous avez installé votre pixel sur votre site web !

%d blogueurs aiment cette page :