Sélectionner une page

La crise de la covid-19 affecte la planète.

En plus de vivre une période de crise sanitaire, plusieurs petites entreprises se retrouvent maintenant sans revenus et les dépenses s’accumulent. Il est plus important que jamais de réussir à se revirer sur un dix cennes afin de s’adapter et de dégager des opportunités rapidement.

On a ainsi vu naître de superbes initiatives. Notamment des fabricants des spiritueux, qui se sont tournés vers la production de désinfectant à mains, des entreprises manufacturières qui vont mettre à profit leur usine en se reconvertissant afin de fournir les hôpitaux en masques, respirateurs, visières de protection et j’en passe!

Mais pour plusieurs, ceci n’est pas possible.

Si c’est votre cas, j’ai pensé à vous!

 

Voici mes 10 astuces pour aider votre entreprise à survivre en ces temps de crise

 

1 – Communiquez avec votre clientèle

Ce n’est pas le moment de tomber dans le silence!

Envoyez une infolettre, partagez de l’information sur les réseaux sociaux, écrivez des articles de blogues. Vos clients et prospects ont besoin de savoir ce qui se passe, d’être rassurés, de conserver un lien avec vous.

Par contre, pensez à adapter vos messages, surtout si vous aviez un calendrier de publications programmées à l’avance !

 

2 – Modifiez la livraison de vos services / produits

Si cela est possible pour vous, c’est le bon moment de saisir une opportunité en adaptant votre distribution.

Par exemple, j’ai vu à la télévision une publicité de Bonjour Propane, une entreprise qui vend des bonbonnes de propane pour le barbecue livrées à la maison, ce qui permet aux gens de profiter du printemps et du barbecue, tout en restant chez soi. Brillant !

 

3 – Repoussez au lieu d’annuler

Dans le domaine culturel, sportif ou événementiel, tout rassemblement est annulé. Alors que faire ?

Certaines entreprises et certains organismes ont choisi de reporter des événements plutôt que de les annuler et de ne pouvoir rembourser qu’une partie des frais (puisque certains frais avaient déjà été engrangés). Je trouve que cela est une excellente option!

Elle est peut-être imparfaite, mais, compte tenu de la situation… probablement la plus imparfaitement parfaite !

 

4 – Passez au numérique

Lancez une formation ou une boutique en ligne, vous y pensiez déjà depuis un certain temps ?

Voilà votre chance !

J’ai moi-même décidé d’accélérer le développement de formation en ligne, autant pour Komunikaté que pour ma co-entreprise MKT Conseils. Intéressé? Inscrivez-vous à mon infolettre pour être informé de mon lancement!

Songez toutefois à vos besoins post-crise et assurez-vous que vous serez en mesure de rentabiliser votre investissement.

Si vous n’êtes pas prêt à ouvrir une boutique en ligne, que ce soit pour des raisons économiques ou techniques, sachez que Outgo vous permet de vendre des cartes cadeaux en ligne avec sa campagne Soutenons notre communauté.

 

5 – Prenez le temps d’analyser vos résultats

L’analyse est un élément crucial en marketing web, et pourtant, c’est probablement celui qui est le plus mis de côté.

Vous avez un compte Google Analytics? C’est le temps de plonger dans vos données et d’en tirer des conclusions!

Pensez aussi à jeter un œil sur vos statistiques par réseau social (Facebook, Instagram, LinkedIn, Twitter, etc.).

Par contre, remettez toujours les données dans leur contexte et faites des liens. Un chiffre peut être interprété de mille et une façons.

 

6 – Utilisez ce moment pour construire un plan solide

Dans la même veine que l’astuce précédente, prenez ce moment de pause pour effectuer une réflexion stratégique et mettez sur papier un plan solide pour vous permettre de vous remettre sur pieds.

Tout va tellement vite. Je suis certaine que la planification et la réflexion sont malheureusement des éléments que vous avez mis de côté à de nombreuses reprises.

  • Affinez votre persona
  • Retravaillez votre positionnement
  • Repensez vos offres
  • Construisez un plan marketing et un plan de communication solide

Les possibilités sont infinies.

 

7 – Formez-vous !

Les écoles sont peut-être fermées, cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas apprendre.

De multiples sites web offrent des formations en ligne, que ce soit en marketing, en communication, en gestion, en comptabilité, etc.

Profitez de ce moment d’arrêt pour vous former.

 

8 – Mettez en place ou améliorez vos outils

Refonte de site web, de logo, d’image de marque ?

C’est un investissement, oui, mais vous serez fin prêt quand le tout va repartir et vous avez le temps de vous assurer de bien faire les choses. Votre attention n’est plus attirée vers 10 choses à la fois. Vous pouvez enfin vous impliquer à fond dans le processus.

C’est peut-être aussi le temps pour certains d’entre vous de lancer un nouveau produit ou service!

Pourquoi pas? Un lancement c’est long, ça demande du temps. Et du temps, vous en avez présentement.

 

9 – Créez une promotion spécifique

Selon ce que vous vendez, peut-être que votre clientèle est plus disposée que jamais à acheter votre produit ou service.

Par exemple, si vous êtes une entreprise de livraison de repas à domicile : go! C’est le temps d’une promo.

Même chose pour un programme de remise en forme à la maison, ou d’un jeu de société pour toute la petite famille.

Idem pour des produits ménagers désinfectants et non toxiques!

Pour une boite DIY livrée directement chez le client.

Bref, vous voyez ce que je veux dire 😉

Si cela s’applique est pertinent, pensez à rejoindre une liste pour faire partie d’un mouvement d’achat local. En voici quelques-unes:

 

10 – Discutez, partagez, redonnez au suivant

Prenez le téléphone et appelez vos clients, vos prospects, vos fournisseurs, vos partenaires…

Faites une rencontre virtuelle sur Skype, Zoom, Hangouts, etc.

Pas pour vendre, évidemment !

Pour prendre des nouvelles, pour avoir du feedback, pour voir ce que vous pouvez faire pour eux.

Ça semble tout bête, mais ils l’apprécieront surement.

C’est un bon moment pour se mettre en mode échange.

Pour donner au lieu de recevoir.

Vive la bienveillance.

 

%d blogueurs aiment cette page :