Sélectionner une page

Pourquoi vendre en ligne?

Avec la pandémie, certaines entreprises qui ne vendaient pas encore en ligne, se sont retrouvées du jour au lendemain complètement arrêtées.

Plus de vente. Rien. Et les dépenses fixes continuent. On comprend bien le stress que cela peut causer sur les finances et le moral.

Voilà pourquoi plusieurs se sont rapidement tournées vers la création de boutiques en ligne sur leur site web! Produits physiques, virtuels, services … comme on dit: sky is the limit !

Comme je l’expliquais lors de mon webinaire donné en collaboration avec la Jeune Chambre de Commerce de Montréal (JCCM), vendre en ligne apporte beaucoup d’avantages.

Le e-commerce permet notamment aux entreprises de desservir des clients dans de nouvelles zones géographiques, augmentant du coût leur marché et indirectement leurs revenus potentiels. De plus, il permet la vente sans contacts: bien utile en cas de pandémie ou simplement pour accommoder les clients qui ne veulent pas ou ne peuvent pas se déplacer en magasins. Finalement, vendre en ligne permet à certaines entreprises de vendre sans avoir besoin de payer pour un local ouvert au public.

 

Un site transactionnel en 2020: un incontournable ?

Mais, est-ce que toutes les entreprises devraient offrir de la vente en ligne? Pas nécessairement!

Avant de se lancer dans la voie du e-commerce, il importe de s’arrêter quelques minutes afin de se poser les bonnes questions et de voir sa stratégie marketing à long terme.

Vous devez bien évaluer votre capacité à gérer les éléments qui viennent directement avec l’implantation d’un site transactionnel.

 

Les envois postaux

Et oui, ce n’est pas gratuit et cela ajoutera des tâches sur votre liste! Un de mes clients l’a d’ailleurs constaté à ses dépens…

Il faut, entre autres, avoir le temps de gérer les envois postaux: car le temps c’est de l’argent! Et si vous pensiez vous sauver d’un loyer commercial, où entreposerez-vous vos articles et vos boîtes/enveloppes d’envois?

Les délais actuels en raison de la Covid-19 n’aident en rien et découragent multiples clients qui préfèrent se retourner vers d’autres options.

Sans parler des coûts (parfois astronomiques) associés aux frais d’expédition. Est-ce que vous prévoyez les absorber? Les inclure dans la facture du client en montant forfaitaire/coût fixe? Ajouter un montant variable à la facture du client, en fonction du format/poids du colis et de l’adresse d’expédition? Il se peut que pour un petit article, votre coût d’expédition double la facture du client! C’est non-négligeable et pourrait vous faire perdre quelques ventes…

Il importe aussi de bien cibler jusqu’où vous voulez livrer. Ce n’est pas parce que vous avez un site transactionnel que vous devez vendre à travers le monde entier!

 

Le site transactionnel

Un autre élément à considérer avant de faire le saut concerne votre site web.

Il faudra d’une part vous assurer que votre CMS vous permet d’ajouter un volet transactionnel à votre site web, et, d’autre part, que vous serez en mesure de le gérer simplement par vous-même (ajouts de produits, promotion, gestion du stock, etc.).

De plus, l’aspect sécurité doit également être pris en compte. Avez-vous un site web sécurisé, comportant un certificat SSL, un bon contrôle au niveau des utilisateurs, de la protection des renseignements personnels de vos clients? Il se peut que vous soyez la cible d’attaque de hacker. L’installation d’extensions de sécurité est essentielle.

 

Les différentes options pour le paiement en ligne

Finalement, vous devrez également prévoir une passerelle pour vos options de paiement. Que vous optiez pour Stripe, PayPal, Square ou autre, vous devrez payer des frais au niveau des transactions réalisées. Un autre élément à prendre en compte dans votre stratégie!

Assurez-vous également que vous chargez les bonnes taxes de vente à vos clients et que la devise monétaire correspond bien au pays dans lequel vous êtes.

 

Le marketing de la vente en ligne

Vous avez bien réfléchi et c’est la bonne solution pour vous? Voici quelques astuces à mettre en place pour faire décoller vos ventes!

  1. Pensez à installer un outil de recherche, à proposer des articles complémentaires, etc.
  2. Configurez adéquatement votre compte Google Analytics
  3. Installez votre Pixel Facebook et prévoyez une bonne stratégie adaptée de remarketing si possible
  4. Créez une option d’inscription à votre infolettre pour vos clients (en respectant la loi bien sûr)
  5. Mettrez en place une chaine de communications avec vos clients pour assurer le service à la clientèle : courriel de réception de la commande (avec récapitulatif et facture), courriel d’envoi du colis, sondage de satisfaction après réception, etc.
  6. Définissez une politique de satisfaction et de gestion de la qualité. Rien de pire que d’avoir un client insatisfait à qui on ne propose rien…
  7. Concevez un plan publicitaire et promotionnel adapté à vos besoins et moyens: publicités Google Ads, Facebook en remarketing/organique et payant standard, etc.

 

Et voilà! Vous êtes prêts à vendre en ligne!

Pas encore de site web? Inscrivez-vous ici à la formation de MKT Conseils pour une formation complète et un site web en prime.

Besoin d’un coup de main pour mettre le tout en place? Contactez-moi.

Si vous prévoyez une refonte de votre site web, consultez notre article Guide pour un site web optimisé sur le site de la JCCM !

Pour ne rien manquer de nos prochains articles, inscrivez-vous à notre infolettre!

 

%d blogueurs aiment cette page :